naiel-workinprogress

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

samedi 29 août 2009

Ne pas genrer les personnes à priori.



Ne pas genrer les personnes à priori.


Il etait une fois , juché au-dessus des calanques, sous un soleil éclatant, un monde idéal libéré de toute norme...Où chaque personne était respectée ...au-delà des apparences.

DRING! DRING! Le reveil (oui, je suis unE vieillE et n'ai pas encore mon portable multiconsommations intégré) sonne..

Retour brutal à la réalité.

Je suis toujours sous un soleil éclatant, du 4ème étage de mon palace "crous" j'aperçois toujours les calanques, MAIS...je ne suis pas à Bisounours'Land...:


Du "salut les filles", au "c'était bien bien avec Le/La Mec/Fille d'hier soir?" en passant par ."comment ça va jeune homme", "bonjour monsieur"...Je me retrouve encore, de fait, genré-e par mon apparence physique...HIC!


Nous avons tout-e-s été éduqué-e-s dans et par un système hétéronormatif et sexiste, avec une langue particulièrement genrée et des formules de "politesse" genrées( qui ne sont pas toujours hypocrites et peuvent faire partie d'un certain "take care"), qui assigne un Genre/Sexe en fonction de l'apparence physique et qui continue encore ( malgré nos efforts de déconstruction) à nous traverser quotidiennement.


Certaines personnes souhaitent être genrées indépendamment de leur apparence physique, d'autres ne souhaitent pas être genrées, etc...Ce souhait est plusqu'un souhait c'est juste le droit fondamental de toute personne à s'autodéfinir , s'autodéterminer, à être libre de dire qui elle est...., à ÊTRE tout simplement.


Je sens que malgré votre totale ouverture d'esprit, vous allez me dire: "c'est bien beau tout ce discours MAIS, pratiquement , comment je fais..?

C'est très simple: vous rencontrez une autre personne , un simple "salut", "bonjour" , "ça va"? ...ne genre pas les gen-t-e-s à Priori.

Et immanquablement , vous allez me rétorquer ( car vous avez l'esprit très ouvert), "pour le bonjour , c'est simple mais après? Si je discute avec la personne"?

Si, dans votre discussion , la personne ne s'est pas genrée elle même pour diverses raisons, vous pouvez tout simplement lui demander ce qu'elle préfère:

le "elle" , le "il", le "iel", le "illE",...pleins de pronoms se créent au fur et à mesure  de nos déconstructions/reconstructions/déconstructions...


ET réciproquement:


Si je suis par exemple une personne souhaitant être genrée au masculin/féminin/ou non genrée/ou autre...et SI ,du fait des habitudes sociales et du temps si différent qu'il faut à chacun-e pour déconstruire toutes les normes, on me genre à priori et que celà m'agresse....

un peu de "zénitude"...

Dire tout simplement , moi c'est "il", elle, iel, illE...( chacun-e ayant le libre choix d'expliquer ou non ; personne n'a à se justifier d'être!), d'une manière calme et en prenant en compte son interlocuteur-e dans toute sa dimension , permet tres souvent de désamorcer les violences, agressions ressenties qui sont souvent dûes à un manque d'information et/ou une "mal information" sur les questions de genre.

Essayons de ne pas oublier , en tant que personne, notre propre cheminement, ce qu'il nous a fallu comme temps , rencontres avec d'autres pour commencer à déconstruire tout celà...


BiSouNouRs' lAnD n'existera sans doute jamais , mais nous pouvons tout-e-s ensemble essayer de tendre vers....

texte écrit pour les ueeh 2009

Naïel, fin juin 2009


Parce qu'il y en a marre de subir l'injonction à se genrer qui n'est en fait qu'une volonté de confirmation de ce que la personne a vu de nous par votre apparence!

Parce que partout c'est il ou elle et que cela n'a rien de naturel....parce que le genre n'est pas la construction sociale d'un sexe qui serait biologique....!

parce que le genre precede et produit le sexe!

parce que tout ca vous ronge de l'interieur, parce que votre place n'est nulle part, parce que vous êtes toléréEs partout.......mais jamais respectéEs

parce qu'il n'y a pas d'autres manieres de lutter contre le sexisme que de s'enoncer différemment ...

parce que binarisme , genre, sexe, sexisme, racisme.....vont ensemble..................

parce que seulE il n'ya pas de lutte possible.....

mardi 5 mai 2009

1er mai : Pink bloc /Fuck le travail et Sarko..quelques photos

Le rendez-vous des Panthères roses pour constituer un pink bloc féministe dans la manifestation du 1er mai est modifié : 14h30
La Crise, c'est pas à nous de la payer, c'est aux revenus financiers #3

Vendredi 1er mai 2009
PINK BLOCK RV

Le rendez-vous des Panthères roses pour constituer un pink bloc féministe
dans la manifestation du 1er mai est modifié :

14h30 à la "fontaine des 4 parties du monde" place Camille
Jullian, pas très loin du RER Port Royal.

STICKERS





 

La SOLIDARITÉ c'est vital, pour les gouines, les trans et les pédales
On a touTEs quelque chose en nous de salariéE exploitéE, de chercheurE
mépriséE, de chômeurE désindemniséE, d'étudiantE dévaloriséE,
d'ouvrierE licenciéE, de locataire augmentéE, d'usagerE-du-système-de-
santé-dont-les-restes-à-charge-augmentent, ... et on en a ras-les-
couettes !

Dior, Chanel, Vuitton : NATIONALISATION
Quand il s'agit d'octroyer des deniers publics pour renflouer des
banques ou des entreprises - sans pour autant contrôler leur gestion
ni leurs dirigeants - l'État en trouve, mais pour financer les
services publics, les retraites, la sécu, les caisses seraient
vides... ça va pas non ?

Le capitalisme, c'est pas moral / la MORALE, c'est pas capital
Et puis, on ne nous fera pas croire que le système capitaliste va être
"maîtrisé" par des "patriotismes économiques" et autres retours à
l'économie de papa. Bref, sous couvert de moraliser l'immoralisable,
on nous refourgue du nationalisme et du patriarcat.

UnE autre monde est POSSIBLE
Alors maintenant on arrête de foncer dans le mur et de raisonner à
court terme pour sauvegarder les investissements de grand papa, on
répartit les richesses fissa : le luxe pour touTEs, maintenant !

Et donc on CRIE de Denfert à Bastille, ce vendredi 1er mai dans un
PINK BLOCK féministe : rejoignez-nous !



quelques photos

dimanche 6 mai 2007

Welcome in Sarkoland!!! 6 mai 2007

6 MAI 2007!!!!!!!!!!!!

-QUELQUES HEURES AVANT SARKO SUR MARS


-JUSTE AVANT SARKO


-LES RESULTATS


-WE SAID REVOLUTION


-RESISTANCE ENSEMBLE

mercredi 9 novembre 2005

graffitis d'un autre temps?. 09/11/2005 à 21:27 |

Graffitis qu'on voyait comme une trace d'un passé

barbarie sauvage d'un autre temps sur une plage

vestiges du passé qui sortent des murs aujourd'hui

fascisme et dictature dans nos rues...

délation et milices civiles...

couvrefeu/coup d'état quand le peuple dit non

enfermement, jugements à la va vite, expulsion

les camps ne sont pas si loin de nous...

Pays des Droits de l'Homme

tu n'es plus qu'une légende...